Rechercher
  • Tournons La Page, TLP-Congo

Tournée de sensibilisation sur le processus électoral en République du Congo :

Tournons La Page-Congo était du 4 au 8 février 2021 dans le Grand Niari.


« C’est à la voix que le peuple reconnaît son chef », dit un proverbe congolais.


Juste après le message des évêques du Congo sur l’élection présidentielle du 21 mars 2021 dans lequel ils émettent de sérieuses réserves sur les conditions d'organisation de cette élection, Tournons La Page-Congo (TLP-Congo), dans le but de vulgariser ce message, a entrepris une série d’ateliers de sensibilisation sur le processus électoral en République du Congo.


Photo de famille des participants, Nkayi.

Le 04 février 2021, la Commune de Nkayi dans le Département de la Bouenza, a été le point de lancement desdits ateliers sous l’égide de Monseigneur Mizonzo, Evêque de Nkayi et Président de la Conférence Episcopale du Congo (CEC).

Dans son mot d’ouverture, l’Evêque a félicité la délégation de TLP-Congo pour avoir pris l’engagement de sensibiliser les fidèles chrétiens sur le processus électoral d’une part, et a exhorté les participant(e)s à se former davantage sur les questions citoyennes, comme l’exige la Doctrine Sociale de l’Eglise, d’autre part.

Après Nkayi, ces ateliers se sont poursuivis du 05 au 08 février 2021 à Sibiti et à Dolisie, chefs-lieux respectifs des départements de la Lékoumou et du Niari. Partout où elle est passée, la délégation conduite par Brice MACKOSSO (Coordonnateur National de TLP-Congo et Secrétaire Permanent de la Commission Justice et Paix de Pointe Noire) et composée entre autre de Christian MOUNZEO (Vice-Coordonnateur National de TLP-Congo puis Coordonnateur de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme, RPDH), Pasteure Nelly MFOUTOU KADO (Chargée à la mobilisation de TLP-Congo et Coordonnatrice de l’Action Evangélique pour la Paix, AEP) et Alain Didié Cyriaque LOUGANANA, Chargé de Programme de TLP-Congo, a porté un seul message : La participation citoyenne au suivi de l’élection présidentielle du 21 mars 2021.


Photo de famille des participants, Sibiti.

Trois (03) communications ont été données lors de ces ateliers :


1 - La présentation du rapport sur la gouvernance électorale, communication dans laquelle Alain Didié Cyriaque LOUGANANA (Chargé de Programmes de TLP-Congo) a présenté les forces et les faiblesses qui caractérisent ladite gouvernance. Dans une deuxième partie de cette communication, Christian MOUNZEO, Vice-Coordonnateur de TLP-Congo et Responsable de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme (RPDH) a présenté et commenté les principales recommandations du rapport.


2 - Le commentaire du message des Evêques du Congo rendu public le 02 février 2021 à Brazzaville :

Il a été fait par Brice MACKOSSO, Coordonnateur National de TLP-Congo et Secrétaire Permanent de la Commission Justice et Paix de Pointe Noire (CJP-PNR). Il a saisi cette opportunité pour expliquer aux participant(e)s la stratégie que TLP-Congo a mise en place pour suivre l’élection présidentielle de mars 2021.


3 - L’engagement citoyen en période électorale :

Cette communication a été donnée par Pasteure Nelly MFOUTOU KADO, Chargée à la sensibilisation au sein de TLP-Congo et Coordonnatrice de l’Action Evangélique pour la Paix (AEP).

Photo de famille des participants, Dolisie.

Au total, 136 personnes ont pris part à ces ateliers soit 48 à Nkayi, 37 à Sibiti et 51 à Dolisie, essentiellement des fidèles des Eglises catholique et Evangélique du Congo, mais aussi des membres de la Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme, RPDH.


La veille de ces ateliers, la délégation a eu des séances de travail avec les membres des Coordinations TLP-Congo de ces trois départements. Brazzaville et Pointe Noire restent les prochaines étapes desdits ateliers. A titre de rappel, ces ateliers s’inscrivent dans le cadre de l’exécution du Projet DEFI 2 dans sa deuxième priorité : « Promotion de la démocratie et participation des citoyens à la gestion des affaires publiques locales », projet réalisé grâce à l’appui financier d’Agir Ensemble pour les Droits Humains (AEDH), une organisation de la société civile basée à Lyon, en France.

Par Alain Didié Cyriaque LOUGANANA

Chargé de Programme TLP-Congo.

32 vues0 commentaire