Rechercher
  • CJP-Pointe Noire

Protection du droit à la vie et violences policières :

La Commission Justice Paix (CJP) renforce les capacités des comités paroissiaux Justice et Paix de Pointe Noire.


Les participants à la session.

Réactualiser les connaissances en matière de technique d’enquêtes sur les violences policières, redynamiser et remobiliser les comités paroissiaux Justice et Paix (CPJP) et les informer sur le travail abattu dans le cadre du projet : « Justice, Etat de droit et droits de l’Homme » ; c’est l’objectif de la session organisée par la Commission Diocésaine Justice et Paix (CDJP) qui a eu lieu ce samedi 1er Décembre 2018 au Centre Polio de Pointe Noire.


Au total, une quarantaine de participantes et participants, membres des comités paroissiaux Justice et Paix du diocèse de Pointe ont pris part à ladite session. Entre autres sujets d’échanges il y a eu le rappel du contexte du projet depuis octobre 2017 jusqu’au lancement des enquêtes sur les violences policières en février 2018 et la présentation du travail effectué sur la lutte contre ces mêmes violences policières dans le Diocèse de Pointe Noire. Dans ce cadre, Alain Didié Cyriaque Louganana, Responsable de la recherche et Assistant juridique adjoint à la CDJP a fait un résumé des cas de tueries policières parvenus à la CDJP et les démarches entreprises en collaboration avec les avocats du Groupe d’Action contre l’Impunité (GAI) pour lutter contre les atteintes à la vie, obtenir des réparations pour les victimes et leurs ayants droit et la condamnation des auteurs.


Les participants à la session.

Mais pour poursuivre ce travail de manière efficace, il a été demandé une plus forte participation des comités paroissiaux dans l’identification des cas et de leur documentation.

C’est dans cette perspective, qu’a été esquissée une stratégie de communication entre la CDJP et les CPJP aux fins de s’enquérir des difficultés sur le terrain d’une part, et d’y apporter des solutions idoines d’autre part.


La prière finale.

Par ailleurs, les CPJP ont exprimé davantage leurs besoins de formations sur différentes thématiques en rapport avec la promotion des Droits de l’Homme. Toutes ces demandes ont été prises en compte par le communicateur du jour, Alain Didié Cyriaque Louganana, qui a promis que la CDJP s’attèlera à y faire face dans la mesure du possible.

La session a pris fin par une prière à l’intention de toutes celles et de tous ceux qui sont au service de la Justice et de la Paix.

1 vue
nous contacter
nous joindre

BP: 659 Pointe-noire

Tél.: +242 05 557 90 81

office@cjusticepaix-pnr.org

COMMISSION JUSTICE ET PAIX ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE

© 2018 PAR CDJP. PROPULSE PAR WIX.COM