Rechercher
  • CJP-Pointe Noire

Formation à la citoyenneté active:


Les jeunes du mouvement citoyen RAS-LE-BOL à l’école de Tournons La Page (TLP Congo)


La Campagne Tournons La Page - Congo a organisé du 1er au 3 février 2019 un atelier de formation et de renforcement des capacités en matière d’engagement citoyen et de lutte non violente pour la démocratie, la justice et la paix à l’ intention du mouvement Ras-Le-Bol section Pointe-Noire. C’est dans le cadre du projet « Justice et éducation à une citoyenneté active au Congo Brazzaville. »


Vue partielle des participants

Réunis au Foyer de Charité Le Thabor de Liambou dans la sous-préfecture de Loango, la trentaine de jeunes activistes venus de la capitale économique du Congo a suivi pendant trois jours des communications sur la culture de la paix et de la non-violence en vue de construire une citoyenneté active en République du Congo. Il s’agit donc pour TLP-Congo, par cette session, de former davantage les jeunes à l’engagement citoyen en vue de relever les défis de l’alternance démocratique en 2021.



Brice MACKOSSO, Coordonnateur National de TLP-Congo et Secrétaire Permanent de la CDJP

Plusieurs sous-thèmes y ont été abordés à savoir: La construction de la paix ; l’analyse de l’injustice ; la préparation d’une action non-violente. Ces thèmes ont été animés respectivement par Alain LOUGANANA Chargé de Programme TLP-Congo au sein de la Commission Diocésaine Justice et Paix de Pointe Noire (CDJP) et Brice MACKOSSO, Coordonnateur National de TLP-Congo et Secrétaire Permanent de ladite Commission. Des communications, toutes illustrées par la projection des films : « Nelson Mandela : Au nom de la liberté » et « Gandhi » qui ont fortement marqué les participants et leur ont, à leur dire, « ouvert les yeux sur l’engagement qui est le nôtre et la manière dont nous devons le mener à bien ».


Alain LOUGANANA Chargé de Programme TLP-Congo au sein de la CDJP-Pointe Noire

Pour Julphat BANGA, Coordonnateur de Ras-Le-Bol, section Pointe Noire, cette session de formation à l’endroit du mouvement qu’il dirige ne pouvait pas tomber mieux :

« Nous sommes venus ici, déjà pour nous former car il n’y a que la formation pour mieux encadrer notre lutte. Ce que nous attendions de cette session, c’est d’en ressortir gagnants de quelque chose de plus important, c’est-à-dire par rapport aux thématiques développées : la paix, la non-violence. Aujourd’hui nous pensons que nous avions peut-être une mauvaise appréciation de ce qu’est la paix, la non-violence et comment agir lorsqu’on est de la société civile, lorsqu’on est un mouvement citoyen. Ces trois jours de formation nous ont éclairés davantage sur le sujet»,


Julphat BANGA, Coordonnateur de Ras-Le-Bol, section Pointe Noire

Au dernier jour de la formation, les participants ont été répartis en quatre groupes de travail et ont réfléchi sur des exercices pratiques ayant pour thèmes : « L’alternance démocratique au Congo : comment l’obtenir ? », « La justice que nous voulons », « Quelle force politique voulons-nous avoir ? », « Le Président que nous voulons ». S’en sont suivi des échanges de restitution et de synthèse des trois jours d’activités.


A l’issue de cette session, les participants ont exprimé leur volonté de mettre en œuvre toutes les connaissances acquises et manifesté leur désir de participer à d’autres sessions du genre. Des orientations importantes leur ont également été données de sorte à faire du mouvement citoyen Ras-Le-Bol une grande force aux côtés d’autres organisations de la société civile dans la lutte pour l’alternance démocratique en 2021.



Il faut rappeler que le mouvement citoyen Ras-Le-Bol est né en décembre 2014 à l’initiative d’artistes et d’étudiants congolais dans le but d’éveiller la conscience citoyenne, de rendre effectif le principe de l’alternance démocratique, d’encourager les populations à s’impliquer dans la gestion de la chose publique et de militer pour le respect des droits et libertés fondamentaux. De même, la Campagne TLP a été lancée dans le monde en 2014. Au Congo, cette Campagne a été officiellement lancée le 7 Juillet 2015 à Pointe Noire. Son principal objectif : œuvrer pour l’alternance démocratique dans l’exercice du pouvoir en Afrique et partout ailleurs dans le monde.

28 vues
nous contacter
nous joindre

BP: 659 Pointe-noire

Tél.: +242 05 557 90 81

office@cjusticepaix-pnr.org

COMMISSION JUSTICE ET PAIX ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE

© 2018 PAR CDJP. PROPULSE PAR WIX.COM