Rechercher
  • Tournons La Page, TLP-Congo

Contribuer à garantir la paix à travers des élections justes, libres et démocratiques :

Tournons La Page Congo présente son rapport sur la gouvernance électorale pour validation.


Organisé le 20 novembre 2020 par la coalition congolaise Tournons La Page (TLP-Congo), cet atelier de validation du rapport sur la gouvernance électorale en République du Congo, a réuni au siège de la Commission Justice et Paix de Pointe Noire, une cinquantaine de participantes et participants (des Organisations de la Société Civile (Rencontre pour la Paix et les Droits de l’Homme, RPDH, Mouvement pour la Culture Citoyenne, MCC, Mouvement International pour la Réconciliation, MIR), de la Presse, des Comités paroissiaux Justice et Paix, de l'Action Évangélique pour la Paix, des juristes et de personnalités indépendantes. Objectif principal de la rencontre: Présenter le projet de rapport sur la gouvernance électorale en République du Congo aux participants et participantes, recueillir leurs avis, propositions et recommandations afin de procéder à sa validation.


Alain Louganana, chargé de Programmes TLP

Pour Alain Didié Cyriaque Louganana, chargé de Programmes TLP-Congo, un rapport sur la gouvernance électorale est justifié parce que depuis plus de deux décennies, le processus électoral au Congo, lorsqu’il est engagé, a toujours fini par la contestation des résultats des différents scrutins, dira-t-il. Il expliquera ensuite que c’est cet état de choses qui fait que le Congo n’est pas toujours à l’abri des conflits armés et de tous ce qu’ils comportent en termes de violation des droits humains et de recul du développement socio-économique national. Ce projet de rapport rédigé par TLP-Congo a donc fait l’objet d’un certain nombre de constats ayant conduit à la conclusion que la gouvernance électorale reste un défi majeur au Congo qu’il faut relever, ajoutera-t-il.

Les travaux de l’atelier ont donc consisté essentiellement à la présentation du document par Alain Alain Didié Cyriaque Louganana, chargé de Programme TLP-Congo et aux contributions des participantes et participants par les échanges qui s’en sont suivis. Afin de prendre en compte toutes les remarques des personnes présentes à l’atelier, il a été demandé à celles d’entre elles qui souhaitent encore contribuer à l’amélioration du projet de rapport sur la gouvernance électorale, de faire parvenir leurs propositions et suggestions à TLP-Congo avant le 30 novembre 2020. Un deuxième atelier est prévu à Brazzaville dans les prochains jours et se consacrera à la vulgarisation des recommandations du rapport validé à Pointe Noire.

A un moment où le Gouvernement congolais s’apprête à organiser un dialogue à Madingou, dans le Sud du pays, afin de préparer l’élection présidentielle de 2021, ce rapport sera un outil de plaidoyer vis-à-vis de la classe politique, des pouvoirs publics, de la société civile et des partenaires techniques et financiers de la République du Congo en vue de leur implication dans le processus d’amélioration de la gouvernance électorale.


Il faut rappeler que cet atelier s’inscrit dans le cadre des activités du projet : « Promotion de la démocratie et participation citoyenne à la gestion des affaires publiques et locales. » un projet piloté par la Commission Justice et Paix de l’archidiocèse de Pointe Noire pour le compte de la campagne Tournons La Page Congo et appuyé par l’ONG française Agir Ensemble pour les Droits Humains, AEDH.



22 vues0 commentaire
nous contacter
nous joindre

BP: 659 Pointe-noire

Tél.: +242 05 557 90 81

office@cjusticepaix-pnr.org

COMMISSION JUSTICE ET PAIX ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE

© 2018 PAR CDJP. PROPULSE PAR WIX.COM