Frère Jean-Pierre

Godding

Pièce maîtresse dans l´édification et la structuration de la  Commission Justice et Paix de Pointe Noire.

Le frère Jean-Pierre Godding de la Communauté du Chemin Neuf arrive à Pointe Noire en 1998 et  s´installe au séminaire de Loango. Il intègre ensuite  l´équipe de la Commission Justice et Paix et sera, dès lors, celui qui formera et renforcera les capacités de Brice Mackosso, Secrétaire Permanent de la CJP au travail au sein d´une Commission Justice et Paix. Sa forte expérience des Commissions Justice et Paix au Rwanda où il a servi quelques années sera un atout de taille pour la jeune Commission. Son arrivée a aussi facilité les  démarches ayant abouti à trouver un bureau pour héberger la Commission Justice et Paix de Pointe Noire. A l‘ arrivée de Jean-Pierre Godding à Pointe Noire en 1998, la guerre de 1997 prenait fin mais il y avait encore des conflits dans le Pool. Avec son son soutien, la Commission Justice et Paix commence à travailler sur la question de la réconciliation: comment soigner les blessures de la guerre de 1997 et comment réfléchir sur les racines du conflit. Ensemble avec lui,  la petite équipe de la CJP va décider de la question de la formation, de l´auto-formation entre ses membres et de la formation de l´équipe. Etant le plus expérimenté de toute l´équipe d´alors, c´est à lui  qu´en incombait l´auto-formation à côté de l´abbé Georges Loemba Ndende qui assurait quant à lui, des formations sur la doctrine sociale de        l´Église.

JP_GODDING_edited.jpg

Avec le soutien de Jean-Pierre Godding, une équipe de Justice et Paix a été constituée et des comités paroissiaux Justice et Paix créés et formés. Le frère Jean-Pierre Godding a écrit tout un manuel qui servait à Justice et Paix comme module de formation et toutes les formations données jusqu’aujourd’hui en sont inspirées. Jean-Pierre Godding a également apporté un appui méthodologique capital ayant contribué  à former le personnel de la Commission Justice et Paix sur le travail administratif entre autre. Etant déjà connu dans le milieu des bailleurs, Jean-Pierre Godding a permis à la CJP Pointe Noire d´entrer en contact avec le Secours Catholique qui en est devenu au fil des années, un partenaire incontournable. 

Charlotte Boyer

A intégré l’équipe de Justice et Paix en tant que coopérante après un stage de 6 mois effectué au sein de la Commission  Justice et Paix en 2013. De 2014 à 2017, elle a occupé la fonction d’Assistante aux Programmes dans le cadre des projets sur la transparence développés par la CDJP. Dans le cadre de ses fonctions, elle a apporté un grand appui dans le développement de la communication au sein de la structure notamment la conception des outils de communication. Elle a également formé les groupes locaux de base sur le suivi budgétaire, participé dans la rédaction des rapports de suivi des projets d’investissements dans le domaine de la santé, participé à la rédaction des communiqués de presse.

Maria Koulouris

Coordinatrice du Programme Exploitation des ressources naturelles et droits de l'homme au sein de l’ONG Global Right, elle a travaillé avec la Commission Justice et Paix de 2008 à 2011. Grâce à son assistance technique, Justice et Paix a développé deux programmes:

- Documentation des violations des droits de l'homme issues de l'exploitation pétrolière au Congo-Brazzaville et

-Documentation des violations des droits économiques et sociaux dans les communautés pétrolières et minières de la République du Congo.

Sam Shapiro

A  travaillé pendant six mois en 2009 à la Commission Justice et Paix comme stagiaire pour le compte de Global Right. Il a collaboré à la réalisation du projet: "Documentation des violations des droits économiques et sociaux dans les communautés pétrolières et minières de la République du Congo".

Flavia Milano

Représentante de l’organisation Global Right, elle a porté un appui technique à la CJP en 2012 dans le cadre du Projet sur «l’accès à l’information et le droit à la participation des communautés » mis en œuvre dans le département du Kouilou principalement dans les villages Tchimbouissi, Tchicanou et Mboukou.

Axel Müller

Travaillant actuellement pour FAKT, La CJP a depuis plusieurs années bénéficié de l’appui Technique de Monsieur Axel Muller. Cette collaboration s’est caractérisée par plusieurs échanges, visites des partenaires et participation à plusieurs activités réalisées par la CDJP. Il a notamment fait un une contribution lors de la journée porte ouverte organisée en juin 2010 par la CDJP où il a présenté une communication sur la Responsabilité Sociale et Environnementale des Entreprises et a commencé la réalisation de la cartographie de la zone de production  par le marquage des installations pétrolières. Cet  Appui technique s’est poursuivi en mars 218 par  la formation du personnel Justice et Paix sur la cartographie participative avec le logiciel QGIS.

Diderot Nguepjouo

La CJP a plusieurs fois bénéficié de l’appui technique de Monsieur Diderot NGUEPJOUO. Alors qu’il travaillait pour le  Centre pour l’Environnement et le Développement (CED)  basé au Cameroun, Il a appuyé la CDJP sur  le travail de  la cartographie. Il a ainsi formé les communautés riveraines des industries extractives sur la cartographie participative notamment : la compréhension de la cartographie participative, le maniement du GPS, la Collecte des données. Cette formation s’est étendue sur l’équipe Justice et Paix sur la même thématique avec un accent particulier, celui de traiter les données collectées par les membres des communautés et la conception des cartes des différents villages pétroliers avec le logiciel Mapinfo. Cette collaboration s’est effectué en   2011, 2012 et 2014.

nous contacter
nous joindre

BP: 659 Pointe-noire

Tél.: +242 05 557 90 81

office@cjusticepaix-pnr.org

COMMISSION JUSTICE ET PAIX ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE

© 2018 PAR CDJP. PROPULSE PAR WIX.COM